Les soins aux abeilles ….

Nous allons être clairs : ce n’est pas parce que l’on pratique une apiculture naturelle ou écologique, qu’il faut se laisser aller à cette facilité de penser que nos abeilles sont en bonne santé et donc ne nécessitent en conséquence aucun soin…

Car qui peut prétendre que ce qui est fait est le mieux et sans faille alors que nous ne disposons d’aucunes données ni référentiels fiables en matière d’abeilles, qui nous permettraient d’en juger? De plus, les abeilles sont des êtres vivants, évolutifs et donc variables, en fonction d’une multitudes de paramètres extérieurs que nous ne maîtrisons, et même bien souvent, ne connaissons encore pas...

Aussi en matière de soins à apporter aux abeilles, nous aurons comme préoccupations première de pouvoir surveiller la moindre apparition des signes qui pourrons nous faire dire que telle colonie a tel problème. Avec évidemment cette règle impérative : l’apiculteur se doit d’être le moins dérangeant possible lors de chacune de ses interventions auprès de ses abeilles.

Malgré cela, afin de diagnostiquer les causes d’un problème suspecté, l’apiculteur devra pouvoir visiter la ruche et si besoin en inspecter chaque rayon.

Cela lui permettra donc, d’apprécier l’état sanitaire de la colonie, d’un point de vue de la présence des maladies, mycoses, ou parasites. Mais également les possibles faiblesses de la reine, de les anticiper et d’y remédier si besoin.

Comment s’y prend-t-on, avec le parasite varroa jacobsoni, avec la loque américaine, les effets des ondes rayonnantes, ou les carences alimentaires ?? –pour ne citer que les principaux problèmes actuels que connaît l’apiculture– lorsque que l’on a le soucis de respecter leur biologie des abeilles, leur bien-être et plus globalement l’environnement?

C’est ce que nous développerons ici en présentant nos expérimentations, ou celles initiées par d’autres, que l’on a reprise, leurs évolutions et les résultats que l’on en a obtenu :

Cliquez dans les sous-rubriques (à gauche) sur le sujet correspondant à :

  • - la solution de propolis contre varroa j. et loque américaine,
  • - l’usage des huiles essentielles dans la lutte anti varroa
  • - la magnétothérapie et les abeilles…
  • - contre le varroa : l’acide formique par la méthode douce.